L'heure bleue...en poésie

Annulation de L'heure russe

Dernière minute: 

 

A notre  grand regret, nous sommes obligées d'annuler "L'heure russe", cette heure bleue emplie de poésie et musique russes qui devait se dérouler

le mercredi 28 juin à la Maison des Associations du quai de l'Adour à Tarbes.

 

Annulation heure russe

 

Nous vous tiendrons informés de l'avenir...

 

 Bel été à tous!

Posté par Natacha Carle B à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Notre rendez-vous avec Eluard

L’heure bleue

22 février 2017

 

IMG_4316.JPG

 

Livres Eluard.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les poésies que nous avons lues ce soir-là, piochées,  principalement dans les recueils suivants:

 

- Paul Eluard : Poèmes d’amour et de liberté,  Le temps des cerises (1995)

- Couvre-feu

- Le baiser

- L’extase

- En vertu de l’amour

- Prête aux baisers résurrecteurs

- La mort, l’amour, la poésie

- Liberté (lu à plusieurs voix)

 

- Paul Eluard : Capitale de la douleur suivi de L’amour la poésie, Poésie Gallimard (1966)

- L’amoureuse

- Il fallait bien qu’un visage…

- Seconde nature I «  A genoux la jeunesse… »

- Seconde nature II « Toutes les larmes sans raison »

 

-Paul Eluard / Man Ray : Les mains libres, Poésie Gallimard (2009)

- L’aventure

 

- Paul Eluard : Derniers poèmes d’amour, Seghers (2013)

- Je t’aime pour toutes les femmes que je n’ai pas connues…

- Certitude (lu à deux voix par Danielle et Natacha)

 

« Si je te parle c’est pour mieux t’entendre

Si je t’entends je suis sûr de comprendre

 

Si tu souris c’est pour mieux m’envahir

Si tu souris je vois le monde entier

 

Si je t’étreins c’est pour me continuer

Si nous vivons tout sera à plaisir

 

Si je te quitte nous nous souviendrons

Et nous quittant nous nous retrouverons »

Certitude in Le Phénix

 

Nous nous retrouverons, amis de la poésie et de la lecture à voix haute…

C’était notre dernière « Heure bleue » au Café Mona Lisa que nous remercions pour les soirées passées mais notre route se poursuit…

Notre prochaine « Heure Bleue » aura lieu fin juin à la MDA quai de l’Adour, à Tarbes ;  nous aurons l’occasion de vous préciser tout cela…

Une très belle soirée de poésie et de musique en perspective : L'heure russe...

A très bientôt, en poésie !

Posté par Natacha Carle B à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Rendez-vous avec Paul Eluard

" Il n'y a pas de hasards, il n'y a que des rendez-vous." 

florilège Eluard

Alors ne manquez pas notre prochaine heure bleue :

"Rendez-vous avec Paul Eluard".

Poète de l'amour, poète de l'engagement ...

Partageons ensemble nos poèmes préférés, lisons les à plusieurs voix,

faisons résonner ses mots :


le mercredi 22 février  

à 18 heures au Café Mona Lisa (place de la mairie)
à Tarbes.

A très bientôt, en poésie,

Posté par Natacha Carle B à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Prochainement...

flyer 2017 février-avril

à très bientôt...

Posté par Natacha Carle B à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Partage du silence...

Danielle et Natacha, vue générale

 

 

Silences… 

L’heure bleue du 30 novembre 2016

 

Nous avons choisi pour mieux écouter les silences de poser les livres sur les tables et de laisser le hasard dessiner le cours de cette heure bleue ; le silence nous est apparu, tour à tour, musical, amoureux, nocturne, hivernal, printanier, celui de la mort,mais aussi créatif, éternel ou songeur…multiple..

 

Lectures « piochées » dans les ouvrages suivants :

 

- Le goût des haïku, Mercure de France (2012)

- Jacques ANCET : Journal de l’air, Arfuyen (2008)

- Vagabondages – Poésie 1 n°23 (sept 2000)

-Eva STRITTMATTER : Du silence je fais une chanson, Cheyne (2011) – en bilingue allemand et français

- Franck LAURENT : Après le paysage, Le Castor astral (2005)

- Nuno JUDICE : Le sentiment fugace de l’éternel, suivi de Géographie du chaos, Ed.de Courlevour(2015)

- Robert NOTENBOOM : Les chemins du silence, Ed.du puits du Roulle

- Jacqueline SAINT-JEAN : Jelle et les mots, Rafael de Surtis ed.(2012)

                               : L'Ombre des gestes, Rafael de Surtis éd.(2006)

                               : Isthmes, Cadratins (1994)

                               : Les Mots d'Alice, le dé bleu (2003

                                  : Au clair d’octobre

Plus un poème inédit extrait de son prochain ouvrage : Solstice du silence

et nous la remercions pour ce cadeau ! (le livre vient de paraître au moment où j’écris ce compte-rendu)

- Alejandra PIZARNIK : Arbre de Diane, Ypsilon Éditeur (2014)

- Federico GARCIA LORCA : Chanson du jardinier immobile

- Jean-Pierre SIMEON : Bois de hêtre, Ed. du Cheyne

- Jean JOUBERT : Un silence de mort

- Octavio PAZ : Le feu de chaque jour

 

    ….... et des inédits « surprise » :

- Haïkus de Natacha Karl

- Poèmes de Lucille B

-Poèmes de Danielle Nabonne : La lune est un visage ; Ciel blanc …

 

Bibliographie complémentaire : (n'ont pas été lus pendant notre Heure bleue)

 

- Jacqueline SAINT-JEAN: Voyage en monodie, Cahiers Froissart, 207 (1996)

                               : Dans le souffle du rivage, Tertium éditions (2015)

                               : Lumière de neige, Sac à mots édition (2007)

 - Deborah HEISSLER: Comme un morceau de nuit, découpé dans son étoffe, Cheyne éditeur (2010)

- Pierre DHAINAUT : Pluriel d'alliance, L'Arrière-Pays (2005)

-Eric BARBIER : Rouge silence, Rafael de Surtis éd. (2012)

- Lionel RAY : Matière de nuit, Gallimard (2004)

 

« Les mots qui vont surgir savent des choses que nous ignorons d’eux. » René Char

 

Ainsi, nous vous préparons le prochain trimestre en poésie au Café Mona Lisa qui nous accueillera  sur sa mezzanine en toute douceur… A très bientôt !

 

 

auditoire

Posté par Natacha Carle B à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


silence(s)...

Ecrire le silence, un défi...

Ecouter le silence, un programme :

Un des silences de Christian Lapie

une heure bleue de silences...

mais quels silences?

 

Au Mona Lisa

le 30 novembre 2016

à 18 heures

 

Chut! 

 

Posté par Natacha Carle B à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Uno, due, tre...poesia

Le 28 septembre dernier, nous étions réunis au Café Mona Lisa pour une petite promenade en Italie.

 

 C’est la première fois que nous consacrions toute une Heure bleue  à une poésie étrangère et nous avons choisi de la faire entendre le plus possible dans sa langue originale.

 Ainsi, parfois à une voix en italien (Nicoletta ou Danielle), d’autres fois, en superposant la version originale et la traduction française (Natacha) Cela donnait un bel effet d’écho.

Nous avons choisi de vous lire des poètes contemporains et de vous  faire partager nos plus belles découvertes  (Saba, Quasimodo notamment)

 

Lecture à deux voix

 

Premières lectures

Notre parcours :

 

Ouverture :

 

- CARDARELLI, Vincenzo (1887-1959) :

"Je ne sais où les mouettes ont leur nid..." (poésie1)

 

La rue / Le paysage:

 

- PAVESE, Cesare (1908-1950) :

Travailler fatigue : Traverser une rue pour s'enfuir de chez soi / Traversare una strada... (Anthologie bilingue – Pléiade, p. 1364)

 

-SABA, Umberto (1883-1957 :

 extrait de Trieste, p.23 (Poésie 1)

 

- PAVESE : Paysage VIII (in. Maternité ; Poésie Gallimard, p.135)

 

- ORENGO, Nico : Une tendre lumière p.215(Lingua)

 

- PASOLINI, Pier Paolo (1922-1975):Poème de jeunesse (lu en italien et en français par Alejandro)

 

 

L’amour

 

- MONTALE, Eugenio (1896-1981); prix Nobel de litt. En 1975

            Ho sceso (p. 80)  (lu en italien par Nicoletta)

et en français (par Danielle )p. 81 dans la tradution de Orizet : "Descendus à ton bras" (Poésie1)

 

-PAVESE :

Anche tu sei l'amore, p. 70 in "Poesie del disamore ; en français dans Poésie/Gallimard, p. 296. Lu à 2 voix, en surimpression dans les 2 langues. (Danielle et Natacha)

 

- MERINI, Alda ( 1931-2009)

            En toi j'ai connu des merveilles, (Lingua) p.57; lu à 2 voix en surimpression en italien et français (Danielle et Natacha)

 

- LAMARQUE, Vivian (1946-    )

            En dot, je vous apporte... p. 173 (Lingua)

 

- PAVESE :

La Mort viendra et elle aura tes yeux = Verrà la morte e avrà i tuoi occhi (Anthologie bilingue – Pléiade, p. 1366)

 

 

Mort/Mélancolie/Expression

 

- QUASIMODO, Salvatore (1901-1968); prix Nobel de litt. En 1959

            Aux branches des saules, (Poésie 1) p. 91; lu en surimpression par Danielle et Natacha

 

- SABA :

            Mots, p. 27 (Poésie1)

 

- GIUDICI , Giovanni (  1924 -2011    ), trad par Bernard Simeone

            Il a réclamé semble-t-il un carnet, un stylo..., p. 47 (Lingua)

 

- ORENGO, Nico (1944-2009)

            Si j'écris rose...p. 215 (Lingua)

 

- PAVESE :

 The Cats will know (p. 215 de Poésie Gallimard, en français); en italien dans "Poesie del disamore", p. 83 (dit en italien par Nicoletta)

 

- PASOLINI : Poème de jeunesse (dit en italien et en français par Alejandro)

 

La musique

 

- BETOCCHI, Carlo (1899-1986)

            Musiciens bateleurs... pp. 154-155 (Poésie 1)

 

- GIACOMMO, Salvatore Di, ( 1860-1934)

            Un piano la nuit ; p. 1227 (Anthologie)

 

- QUASIMODO :

            Imperceptible le temps, p. 95 (Poésie 1)

 

- ROSSI, Tiziano (1935-    )

            Possibilité : p. 261 ; en français seulement. (Lingua)

 

 

Final :

 

- QUASIMODO, Salvatore :     Et c'est bientôt le soir, p. 1347. En Français (Poésie1)

 

 

Bibliographie. :

 

Lingua, la jeune poésie italienne : anthologie bilingue sous la dir. De bernard Simeone. - Ed. Le Temps qu'il fait, 1995

Pavese, Cesare. - Poesie del disamore. - Ed. Einaudi, 1962

Pavese, Cesare. - Travailler fatigue. La mort viendra et elle aura tes yeux. - Poésie Gallimard

Anthologie bilingue de la poésie italienne. - Gallimard, 1994. - (La Pléiade)

Poésie italienne contemporaine. Ed. Bilingue. - (Poésie 1; n°62/63)

 

 

Autres coups de coeur que nous vous invitons à découvrir :

 

- SABA : Ulysse (Poésie 1, p.29)

- CARDARELLI : Autunno veneziano / Automne à Venise ( Poésie 1, p.39)

- Carlo BETOCCHI : Alla mamma /A ma mère (Poésie 1, p.157)

 

 

A bientôt, en poésie…

 

Notre prochaine heure bleue aura lieu le mercredi 30 novembre à 18h au Mona Lisa.

Au programme, une « ouverture vers l’hiver »: silences…

 

Posté par Natacha Carle B à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Prochain rendez-vous : poésie italienne à l'honneur

 

vincenzo cardarelli vo

Avec cette poésie de Vincenzo Cardarelli, nous vous annonçons notre prochaine Heure bleue italienne :

"uno, due, tre, poesia"

Poésie italienne que nous pourrons écouter en français et en italien.

Rendez-vous le mercredi 28 septembre à 18 heures au Café Mona Lisa (place de la mairie à Tarbes)

A très bientôt, en poésie...

 

Vincenzo Cardarelli, traduit

 

 

 

 

Posté par Natacha Carle B à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Music'n poésie au Mona Lisa

Panoramique

 

 

 

Le 29 juin dernier, nous avions orchestré une heure bleue un peu  différente des précédentes, où la place de la musique était prépondérante. Le temps nous a permis de nous réunir sur la terrasse du café Mona Lisa qui nous accueillait pour la première fois. Ce fut un beau  partage où l’amour de la musique et l’amour de la poésie se sont rencontrés et confondus.

 

Ouverture : « De la musique avant toute chose »

 

 Hugo/Raynaldo Hahn : Si mes vers avaient des ailes, Les contemplations (chant : Sophie Dardaine – piano : Laurent Carle)

Verlaine : Art poétique, Jadis et naguère  (Danielle et Natacha)

Verlaine : Street 1, Romances sans paroles (Natacha et Danielle)

Chant : Fauré/Verlaine : Green, Romances sans paroles (Sophie –Laurent)

Chant : Fauré / Verlaine : Mandoline, Fêtes galantes   (Sophie – Laurent)   

 

Public :

Prévert : Extrait de Paroles (chanté par Emmanuèle)

Prévert : Je suis comme je suis (chanté par Emmanuèle)

 

Des poèmes piochés dans une très intéressante anthologie de poèmes mis en musique :

Je voudrais tant que tu te souviennes (anthologie)- Poésie Gallimard

Aragon : Il n’y a pas d’amour d’heureux (Danielle)

Eluard : Printemps (mis en musique par Barbara) (Natacha)

 

Des chansons :

 

Natacha Carle-Bezsonoff : Ta respiration  (dit par Sophie)

Ta respiration (chanté par Natacha)

Daphné : Déclaration à celui (dite par Danielle)

 

Public :

Poème italien (Alejandro)

Poème de Victor Hugo (Alejandro)

Victor Hugo/Saint-Saëns : Poème (chanté par Bernard)

Amina Saïd / mis en musique par Céline Castagno : L’autre visage de la terre (Claire et Michèle)

Véronique Tadjo : La parole du griot (Michèle)

 

Question ouverte : L’avenir de la musique dans la poésie ou  quelle musicalité propre à l’écriture poétique contemporaine ?

La  parole iconoclaste de Léo Ferré :

Ferré : Art poétique Poète…vos papiers !  (Natacha-Danielle)

Ferré : Préface (extrait)Poète…vos papiers ! (Natacha)

à suivre… pour une prochaine séance…

 

Final :

- Apollinaire/Pow Wow : Le Pont Mirabeau    Alcools (Sophie – Danielle- Natacha)

- Jean Ferrat   : C’est beau la vie ! (Sophie-Laurent)

-César Franck : Panus angelicus (Michel)

 

Merci à tous pour votre participation ! A voir tout l'album photo dans la rubrique spécifique (à gauche)

 

A bientôt le 28 septembre à 18 heures au Mona Lisa : uno, due, tre, poesia !

Poésie italienne au programme !

Posté par Natacha Carle B à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Music'n poésie

Nos chemins de lecture s'adossent parfois au réel. Ou entrent en collision avec les ombres de nos vies. Ils sanglent nos angoisses avec les mots des autres.

Le poème que je choisis éclaire ma journée.Je savoure ses mots, les enfouis dans le sol de toutes mémoires, les triture, et les mâchouille lentement  ... un plaisir doux-amer, parfois. Chercher où va le mot en soi est un risque et un élan.

Pourquoi ne pas prendre ce risque à plusieurs, étalonner nos chances, renflouer notre barque ?

Dériver vers le grand large de la rencontre...

 

Celle de juin, nous l'avons posée au carrefour de la poésie et de la musique...

l'une se nourissant de l'autre ?  répondant à l'autre ?

Comment la poésie pourrait-elle ne pas être musique? la musique se passe-t-elle de poésie?

Qu’en est-il des chansons écrites par les chanteurs-poètes ? La chanson peut-elle être une passerelle vers d’autres formes de poésie ?

 

 

Notre heure bleue est une double invitation ;

à l’écoute : nous lisons quelques textes choisis par nous ;

à l’improvisation,  faite par vous : vos réactions, vos lectures, vos propositions.

 

Chaque rencontre est un poème.

 

Lucille B

 

 

 

Rendez-vous vous le 29 juin, à 18 heures au Mona Lisa -  10 place Jean Jaurès (place de la mairie) à Tarbes...

Music'n poésie!

Extrait de l'Art poétique de Verlaine

Posté par Natacha Carle B à 10:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,