Danielle et Natacha, vue générale

 

 

Silences… 

L’heure bleue du 30 novembre 2016

 

Nous avons choisi pour mieux écouter les silences de poser les livres sur les tables et de laisser le hasard dessiner le cours de cette heure bleue ; le silence nous est apparu, tour à tour, musical, amoureux, nocturne, hivernal, printanier, celui de la mort,mais aussi créatif, éternel ou songeur…multiple..

 

Lectures « piochées » dans les ouvrages suivants :

 

- Le goût des haïku, Mercure de France (2012)

- Jacques ANCET : Journal de l’air, Arfuyen (2008)

- Vagabondages – Poésie 1 n°23 (sept 2000)

-Eva STRITTMATTER : Du silence je fais une chanson, Cheyne (2011) – en bilingue allemand et français

- Franck LAURENT : Après le paysage, Le Castor astral (2005)

- Nuno JUDICE : Le sentiment fugace de l’éternel, suivi de Géographie du chaos, Ed.de Courlevour(2015)

- Robert NOTENBOOM : Les chemins du silence, Ed.du puits du Roulle

- Jacqueline SAINT-JEAN : Jelle et les mots, Rafael de Surtis ed.(2012)

                               : L'Ombre des gestes, Rafael de Surtis éd.(2006)

                               : Isthmes, Cadratins (1994)

                               : Les Mots d'Alice, le dé bleu (2003

                                  : Au clair d’octobre

Plus un poème inédit extrait de son prochain ouvrage : Solstice du silence

et nous la remercions pour ce cadeau ! (le livre vient de paraître au moment où j’écris ce compte-rendu)

- Alejandra PIZARNIK : Arbre de Diane, Ypsilon Éditeur (2014)

- Federico GARCIA LORCA : Chanson du jardinier immobile

- Jean-Pierre SIMEON : Bois de hêtre, Ed. du Cheyne

- Jean JOUBERT : Un silence de mort

- Octavio PAZ : Le feu de chaque jour

 

    ….... et des inédits « surprise » :

- Haïkus de Natacha Karl

- Poèmes de Lucille B

-Poèmes de Danielle Nabonne : La lune est un visage ; Ciel blanc …

 

Bibliographie complémentaire : (n'ont pas été lus pendant notre Heure bleue)

 

- Jacqueline SAINT-JEAN: Voyage en monodie, Cahiers Froissart, 207 (1996)

                               : Dans le souffle du rivage, Tertium éditions (2015)

                               : Lumière de neige, Sac à mots édition (2007)

 - Deborah HEISSLER: Comme un morceau de nuit, découpé dans son étoffe, Cheyne éditeur (2010)

- Pierre DHAINAUT : Pluriel d'alliance, L'Arrière-Pays (2005)

-Eric BARBIER : Rouge silence, Rafael de Surtis éd. (2012)

- Lionel RAY : Matière de nuit, Gallimard (2004)

 

« Les mots qui vont surgir savent des choses que nous ignorons d’eux. » René Char

 

Ainsi, nous vous préparons le prochain trimestre en poésie au Café Mona Lisa qui nous accueillera  sur sa mezzanine en toute douceur… A très bientôt !

 

 

auditoire